Photo par Daniel Aucoin

La Voie lactée vue d’un champ à St-Joseph

À quand remonte la dernière fois où vous avez vraiment pris le temps de contempler les étoiles dans le ciel ? Pour ma part, ça faisait très longtemps. En fait, j’ai toujours voulu prendre des photos des étoiles de la « Voie lactée », mais je n’avais jamais pris le temps de le faire, du moins, jusqu’à ce matin.

C’est relativement difficile de photographier la « Voie lactée » vue de la Terre, car il y a beaucoup de choses dont on doit tenir compte. Entre autres :

  • Ça doit être pendant qu’il fait nuit. Évidemment, car, sinon, la lumière du soleil sera plus forte que celle des autres étoiles.
  • Il ne doit pas y avoir de pollution lumineuse humaine. En d’autres mots, la prise de vue doit se faire assez loin des sources lumineuses provenant des villes, villages, lampadaires, etc.
  • Il ne doit pas y avoir de nuages dans le ciel. Si des nuages sont présents, ils cacheront les étoiles.
  • La lune ne doit pas être présente. Comme pour le soleil, la lumière de la lune deviendra plus importante que celle des étoiles plus éloignées, de sorte que ces dernières ne seront pas capturées par l’appareil photo.
  • On doit savoir où dans ciel se trouvent les plus grandes densités d'étoiles, et à quel moment. Ça, c’est difficile de le savoir à l’oeil nu. Il faut donc utiliser des logiciels ou d’autres sources d’information scientifique afin de déterminer le bon moment et le bon endroit dans le ciel où l'on doit photographier. Note : « There’s an app for that ».

Une fois que tous ces facteurs sont contrôlés, ça devient plus facile : il ne manque qu’un bon trépied, un bon appareil photo, et de longues expositions.

L’image que je vous présente ici a été capturée ce matin vers 6 h 10, dans le village de St-Joseph, à moins d’un kilomètre de l’église. Je compte répéter l’exercice d’ici peu, et j’ai bien hâte de vous présenter les résultats qui en découleront dans des billets subséquents.

0 commentaires
Pouvez-vous vous imaginer cette scène sans la lune ?, Une lune matinale qui flotte au-dessus de la « Côte à Blanchette »